ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Le sang et l'imaginaire médical

Histoire de la saignée aux XVIIIe et XIX siècles

Chantal Beauchamp

Qui n'a pas au moins une fois entendu le récit caricaturé de ces médecins éclairés du XIXe siècle, saignant leurs malades hardiment, héroïquement, à outrance, et à nos yeux contre toute raison ? Ce livre voudrait, non pas nier ces faits, mais les replacer dans le contexte médical des XVIIIe et XIXe siècles, époque de grandes avancées pour la médecine et la chirurgie, mais aussi - et sans contradiction apparente -, époque conservatoire de l'art de guérir et de ses traditions. La saignée est au coeur de ce double mouvement. Le dépérissement de la médecine des humeurs ne fait pas disparaître, au contraire, cette idée qu'il y aurait chez la femme, mais aussi chez l'homme et chez l'enfant, une fonction hémorragique naturelle et curative dont la saignée ne serait qu'un substitut. Quant à la découverte de la circulation du sang par William Harvey en 1628, loin de décourager le coup de lancette, elle en multiplie les indications. Dire que l'hématologie scientifique a eu raison de ces représentations métaphoriques de la circulation et du corps est juste, mais insuffisant. Ce sont aussi les bouleversements dans la conception des maladies, l'érosion des théories unitaires de l'organisme, qui sont à l'origine de la quasi disparition de la pratique de la saignée aujourd'hui.



23,20€ TTC



Expédié sous 24-48h
Ports à 0,01 € en France métropolitaine à partir de 45,00 € d’achat.

Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.



Partager

Vous aimerez peut-être aussi

Change your cookie preferences